Tiers lieux et fixation des prix

La fixation des tarif est toujours un peu compliquée dans les tiers lieux. On a envie que les tarifs s’adaptent aux usagers. Et en même temps, trop de tarifs compliquent la compréhension puis la comptabilité et facturation.
Avez vous des expériences sur la manière de fixer vos prix ?

J’aimerai bien tester un modèle de ce genre, où en fin de mois, on détermine le prix à payer selon quelques indicateurs évalués soi-même (chauffage, café, communauté, etc…).

Avez vous déjà testé des choses de ce type, où l’on auto-évalué son prix (un peu comme on auto-évalue sa rétribution dans certains projets contributifs :-)) ?

1 « J'aime »

Tout ce qui est en lien avec le modèle économique des TL est toujours touchy. À la Poudrière (Nancy), nous avions choisi de limiter le nombre de prix pour avoir une bonne lisibilité. On avait 4 tarifs en hotdesk (placement libre) plus une option : 1 jour par mois, 1 jour par semaine, 10 jours par mois, accès 7/7, option poste fixe. Le prix a été défini en fonction du nombre de postes de travail et du prix du loyer, sur la base d’un modèle « équilibré » (soit 1,5 x le coût du loyer divisé par le nombre de postes de travail pour avoir le prix d’un abonnement à temps plein). Y’a quelques données intéressantes ici : https://wiki.coworking.org/w/page/16583920/PricingExamples

Bonjour Simon,

du coup, est-ce que vous avez mis en place ce mode de contribution ?
Comment cela a-t-il été perçu par les résidents ?
Et est-ce que vous avez fixé un plancher minimum pour assurer un niveau de rentabilité à 0 (ne pas perdre de l’argent) ?
Merci
Cathy

Bonjour Cathy, je n’ai pas encore testé cela non et je n’ai pas en tête d’initiative qui fonctionnent comme cela.

J’imagine qu’il faut un plancher minimum. Je reste intéressé si des personnes ont déjà vu ce type de fonctionnement.