[Appel à contribution] - Comment décrire un tiers-lieux

Bonjour,

Dans le cadre d’un projet de cartographie/référencement des tiers-lieux/lieux de médiation en Maconnais Sud Bourgogne, je m’intéresse à la manière la plus adequat de décrire un tiers-lieux.
Ce sont des espaces qui sont très hétérogènes et pourtant, il existe probablement une manière homogène de les décrire :slight_smile:

J’ai commencé à réaliser une petite enquête sur le sujet, et j’aimerai l’ouvrir davantage :slight_smile:

Aujourd’hui, voilà les concepts principaux qui émergent :

  • Il y a d’abord le lieux, son adresse, ses horaires d’ouverture, son accessibilité
  • La ou les structures qui le soutiennent (asso, entreprise, collectivité)
  • Et donc la gouvernance, l’organisation
  • Il y a les espaces disponibles (bureaux, paillasse, salle de réunion, cuisine)
  • Les équipements (ordinateurs, tablette, imprimante, scanner, etc.)
  • Les services proposés (inclusion numérique, formation, accompagnement)
  • Les évènements organisés.

Il y a également des éléments à creuser autour de la communauté, et à ce stade ça me semble plus complexe car très très hétérogène (les contributeurs, des bénéboles, des salariés, des bénéficiaires, etc…).

J’essaye de documenter au maximum sur le github de schéma.data.gouv, n’hésitez pas à répondre ici ou la, et je fait de mon mieux pour compiler les informations.

Bonjour,
Des tonnes de ressources ici : Movilab.org

Pour être plus précis. Je commencerai ici : Le manifeste des Tiers Lieux — Movilab.org

Enfin le mouvement des TILIOS (Tiers Lieux Libre et Open Source) a travaillé sur une Marque collective de certification Tilios — Movilab.org
Dont les cinq critères sont :

  • Emancipations en actes
  • Confiiguration sociale
  • Résilience et modularité
  • Patrimoine commun
  • Libre appropriation

Bonne lecture !

1 J'aime

Bonjour,

Quand ma mère m’a demandé il y a des années ce que c’était qu’un TL, j’ai répondu « une sorte de MJC pour entrepreneurs » :wink:

++

3 J'aime

Bonjour Pierre,
Trop difficile à définir !
On parle de lieu ressource pour les entrepreneurs « chez nous » et parfois d’ovni :slight_smile:
Belle journée,
Charlie

1 J'aime

Bonjour,

À PiNG, nous avons essayé, à l’occasion d’une cartographie des tiers-lieux en Pays de la Loire, au-delà des infos usuelles (nom du lieu, coordonnées postales, téléphoniques, site internet, présentation succincte) ou sur des éléments structurels (publics, modèle juridique), de donner une typologie la plus compréhensive, qui parte des dynamiques transformatrices des lieux :

Il s’agit donc de trouver une nomenclature qui n’enferme pas les tiers-lieux dans des catégories trop factuelles et souvent trop étroites pour ces initiatives (ex coworking, fablab….). Il s’agit également de mettre en évidence la valeur ajoutée de ces initiatives c’est-à-dire mettre en avant la capacité transformatrice de celles-ci, les lignes qu’elles peuvent faire bouger. Nous nous sommes donc accordés sur les typologies suivantes :

renouveler le travail

On retrouve dans cette catégorie les lieux partagés de travail, au sens économique usuel, témoins et hôtes d’une transformation de ce domaine liée à la numérisation du monde, au développement du travail indépendant, à une mutation des attentes des jeunes générations, au questionnement des mobilités (…).

œuvrer ensemble

« L’œuvre, qui caractérise l’humain comme homo faber, désigne la production d’objets destinés à l’usage plutôt qu’à être simplement consommés. (…) et participe à la fabrication d’un « monde commun » . C’est en prolongement de la pensée d’Arendt que nous avons choisi le terme « œuvrer » versus produire/faire pour désigner les espaces qui permettent d’allier la tête et les mains pour créer, réparer, fabriquer.

explorer collectivement

Il s’agit ici de mettre en avant la dynamique exploratoire de ces lieux qui sont pour nombre d’entre eux des espaces proposant des activités de programmation, de formation citoyenne et de transmission des savoirs et des pratiques.

repenser sa consommation

Nécessaire pour les tiers-lieux de la base de donnée CRESS, cette catégorie permet de présenter les tiers-lieux qui viennent questionner les circuits de production et consommation dominants pour proposer une relocalisation, des alternatives à ceux-ci.

Plus d’infos sont disponibles sur cette page.

2 J'aime

Bonjour,

Bruno Louis Seguin travaille sur cette cartographie en Bourgogne Franche Comté avec France Tiers Lieux et d’autres !

Bonne journée

1 J'aime

Merci @AmelieChapet ! Je suis en contact avec la MedNum, Bruno Louis est maintenant à la FING (il me semble).

c’est dans le cadre de l’association de préfiguration des Tiers Lieux dont il s’occupe toujours activement :slight_smile:

1 J'aime