Assemblée Générale 2024 - appel à candidatures au CA

Bonjour à tous les membres de l’Association Nationale des Tiers-Lieux !
L’Assemblée Générale de l’association se tiendra le 20 juin prochain en visio, de 9h30 à 12h.

Conformément aux statuts de l’association, le conseil d’administration est amené chaque année à renouveler jusqu’à un tiers de ses administrateurs, non pas par collège, mais tout collège confondu.

Concrètement, entre les membres sortants ou remettant en jeu leur mandat, voici la répartition des postes à pourvoir:

  • Dans le collège des Tiers-Lieux, 4 postes (sur 6) avec 1 poste non pourvu depuis septembre - le wip- , 1 administrateur sortants (les Imaginations fertiles) et 2 administrateurs - Oasis 21, La Main- qui renouvellent leur candidature
  • Dans le collège des réseaux thématiques, 1 poste (sur 3) , avec Familles Rurales qui renouvelle sa candidature
  • dans le collège des multi-sites: 2 postes (sur 4), avec 2 sortants (Les petites cantines et Sinny et Ooko)
  • dans le collège des partenaires: 1 poste (sur 2), avec 1 administrateur qui renouvelle sa candidature (la mednum)
  • Dans le collège des fondateurs: 1 poste (sur 4), avec 1 administrateur qui renouvelle sa candidature (Bruno Louis Séguin)
  • Dans le collège des citoyens: 2 postes (sur 2), avec 2 sortants: Mathilde Servet et Hugo Simon.

Le collège des réseaux régionaux, a décidé de conserver l’ensemble des réseaux les représentants actuellement au CA.

Seul·le·s les adhérent·e·s à jour de leur cotisation pourront candidater et voter.

Les candidatures devront être annoncées sur cet espace du forum au plus tard 15 jours avant la date de l’Assemblée Générale soit avant le 5 juin prochain. Cela concernent les administrateurs qui souhaitent renouveler leur candidature comme les nouveaux et nouvelles candidat.e.s.
Pour cela, les candidat.e.s doivent poster un message sur ce fil du forum rappelant: le nom de votre structure (le cas échéant) et vos nom / prénom, le collège dans lequel vous candidatez, et les raisons pour lesquelles vous candidatez au CA.

L’élection des administrateurs s’effectuera par collège dans le cadre de l’assemblée générale le 20 juin 2024 :
A/ Tiers-lieux
B/ Réseaux régionaux
C/ Réseaux thématiques
D / Opérateurs multisites
E / Fondateurs
F / Partenaires
G / Citoyens / contributeurs / personnalités qualifiées

Etre administrateur, c’est un engagement à:

  • participer activement aux CA tous les mois et demi, en visio 2 fois sur 3, et en présentiel 1 fois sur 3 et à un ou deux séminaires de 2 jours par an.
  • agir
  • s’investir dans les groupes de travail, les commissions qui se créent de façon ponctuelle, pour faire avancer les dossiers
  • apporter son expérience et expertise sur les grands enjeux et défis qui traversent l’association

C’est un mandat bénévole et non-rétribué. Les dépenses occasionnées par les déplacements au titre d’administrateur de l’ANTL sont remboursées.

Vous pouvez donc déposer votre candidature ici, jusqu’au 5 juin 2024.

Par ailleurs, l’ODJ prévisionnel de l’AG est le suivant:

  • présentation et approbation du bilan et compte de résultat 2023
  • budget prévisionnel et feuille de route 2024
  • élection du conseil d’administration, qui élira dans un second temps son bureau
  • Chantiers de l’association: manifeste, gouvernance, financement, négociations avec nos partenaires publics

C’est un ordre du jour contributif: si vous souhaitez porter des points spécifiques à l’ordre du jour, et qui relèvent d’une assemblée générale, merci de nous le préciser, ici ou par mail: ophelie.deyrolle@tiers-lieux.fr
Le CA validera l’ordre du jour définitif qui vous sera envoyé en même temps que l’ensemble des documents préparatoires le 5 juin, avec la liste des candidat.e.s par collège.

Merci pour votre mobilisation, comme adhérent.e et pour quelqu’un.e.s comme administrateur!

A bientôt
Ophélie, Directrice de l’ANTL

1 « J'aime »

Bonjour, le Tiers Lieu Sud Touraine souhaite faire sa candidature au collège Tiers Lieu.

Mickaël Clément
Tiers Lieu Sud Touraine

1 « J'aime »

bonjour Mickaël, merci pour la candidature du Tiers-Lieu Sud Touraine. Peux tu nous en dire un peu plus sur votre Tiers-Lieu et ce que vous avez particulièrement envie de porter? Merci! ophélie

Bonjour Ophélie,

Voici une description de notre lieu :

Présentation du Tiers-Lieu Sud Touraine

Le Tiers-Lieu Sud Touraine, situé à Loches, est un espace collaboratif et multifonctionnel dédié à l’agriculture, l’alimentation et la transition écologique. Notre vocation est de créer un « commun » au service des habitants du Sud Touraine, favorisant les rencontres, le partage et la coopération. Nous proposons une large gamme d’activités incluant la cuisine, le bricolage, des ateliers de formation, des événements culturels, et des initiatives écologiques.

Nos Statuts et Missions

Le Tiers-Lieu Sud Touraine est reconnu en tant que Tiers-Lieu de Compétences et Fabrique de Territoire. Ces désignations soulignent notre engagement à fournir des ressources et des services essentiels à notre communauté, tout en soutenant des initiatives locales innovantes.

  • Tiers-Lieu de Compétences (Deffinov) : Nous jouons un rôle crucial dans le développement des compétences locales, en offrant des formations professionnelles et des ateliers pratiques. Nos programmes sont conçus pour répondre aux besoins spécifiques de notre territoire, en mettant l’accent sur l’agriculture durable, la transition alimentaire et la réinsertion professionnelle.
  • Fabrique de Territoire : En tant que Fabrique de Territoire, nous facilitons la coopération et la mutualisation des ressources entre divers acteurs locaux. Nous encourageons l’émergence de nouveaux projets et soutenons les porteurs de projets grâce à des espaces de coworking, des ateliers de fabrication mutualisés et des événements communautaires.

Transition Alimentaire

Notre mission sur la transition alimentaire est centrale à nos activités. Nous visons à transformer les pratiques alimentaires locales pour les rendre plus durables et résilientes. Voici quelques initiatives clés :

  • Promotion des circuits courts et de l’agriculture locale : Nous organisons des marchés de producteurs, des ateliers de cuisine utilisant des ingrédients locaux et des formations en agriculture durable.
  • Réduction du gaspillage alimentaire : Nous avons des projets spécifiques comme la Bulle Récolte et Plantation, qui récupère les fruits et légumes non récoltés et les redistribue à la communauté.
  • Éducation et sensibilisation : Nous menons des campagnes de sensibilisation et des ateliers éducatifs pour encourager une alimentation saine et durable.

Nos Activités et Pôles Thématiques

Le tiers-lieu est structuré autour de plusieurs « bulles » thématiques qui réunissent des personnes autour de projets concrets :

  • Bulle Récolte et Plantation : Organisation de récoltes dans des jardins abandonnés, plantation de haies et vergers.
  • Bulle Atelier : Ateliers de recyclage et d’auto-réparation (bois, vélo, couture, métal).
  • Bulle Événement et Communication : Organisation d’événements pour valoriser les projets du tiers-lieu et fédérer les artisans et producteurs locaux.
  • Bulle Art et Culture : Manifestations culturelles pour mettre en avant les pratiques artistiques locales et favoriser la transmission des savoir-faire.
  • Bulle Formation : Développement de formations professionnelles et grand public dans les domaines de l’agriculture, de l’alimentation et de la réinsertion professionnelle.
  • Bulle Aménagement : Aménagement et travaux participatifs pour créer un espace convivial et chaleureux.

Nos Objectifs et Contributions

Nous avons pour ambition de contribuer à la santé économique, écologique et sociale de notre territoire en soutenant les initiatives locales qui œuvrent pour une société plus résiliente, solidaire et respectueuse de l’humain et de l’environnement. En rejoignant le conseil d’administration de France Tiers-Lieux, nous souhaitons apporter notre expérience et notre énergie pour :

  • Promouvoir les pratiques agricoles durables et les circuits courts : Partager nos initiatives réussies et collaborer avec d’autres tiers-lieux pour renforcer ces pratiques.

  • Développer des programmes de formation adaptés aux besoins locaux : Contribuer à l’élaboration de programmes de formation pertinents, en particulier dans les domaines de l’agriculture et de l’alimentation.

  • Renforcer la coopération entre tiers-lieux : Encourager les échanges de bonnes pratiques et les collaborations entre tiers-lieux à travers des projets communs.
    Soutenir l’inclusion sociale et numérique** : Participer à des initiatives visant à réduire la fracture numérique et à favoriser l’inclusion sociale à travers des projets d’animation et de formation.

Voici ce qu’on pourrait apporter au sein du Conseil d’Administration de France Tiers Lieux :
Nous avons pour ambition de contribuer à la santé économique, écologique et sociale de notre territoire en soutenant les initiatives locales qui œuvrent pour une société plus résiliente, solidaire et respectueuse de l’humain et de l’environnement. En rejoignant le CA, nous souhaitons apporter notre expérience pour :

  • Promouvoir les pratiques agricoles durables et les circuits courts : Partager nos initiatives réussies et collaborer avec d’autres tiers-lieux pour renforcer ces pratiques.
  • Développer des programmes de formation adaptés aux besoins locaux : Contribuer à l’élaboration de programmes de formation pertinents, en particulier dans les domaines de l’agriculture et de l’alimentation.
  • Renforcer la coopération entre tiers-lieux : Encourager les échanges de bonnes pratiques et les collaborations entre tiers-lieux à travers des projets communs.
  • Soutenir l’inclusion sociale et numérique : Participer à des initiatives visant à réduire la fracture numérique et à favoriser l’inclusion sociale à travers des projets d’animation et de formation.

A titre personnel je fais déjà partie du groupe formation de France Tiers Lieux et à titre professionnel j’ai mis en place en Région Centre Val de Loire la formation en alternance « facilitateur de Tiers Lieux »

Restant à ta disposition si tu veux échanger de vive voix,

Bien à toi, Mickael

Bonjour,

Je souhaite proposer ma candidature au CA de l’association, dans le collège G : Citoyens / contributeurs / personnalités qualifiées

Je suis Hélène Rollo, vivant à Grenoble et souhaitant créer un tiers lieu.
Je n’ai pas d’expériences précisément dans la gestion et l’animation des tiers lieux.
Je souhaite me former pour acquérir une méthodologie et mener à bien mon projet.
Rencontrer les acteurs, bien cerner la « nébuleuse tiers lieu » entre les différents organismes et institutions sont mes objectifs actuels.
Aller à la rencontre des élus et autres protagonistes territoriaux me motivent grandement.
J’aime les rencontres et la mise en réseau. Faire avec l’existant et l’améliorer. Travailler en coordination.

Je me suis inscrite au MOOC Tiers Lieux et Collectivités qui débute lundi prochain : j’espère y faire de belles rencontres !

L’ANTL répond à cette envie de découverte et d’investissement concret.
La promotion des actions portées par les tiers lieux et les actions de plaidoyer sont les deux axes qui me portent le plus actuellement.

Le groupe de travail sur le foncier m’intéresse particulièrement car j’envisage mon projet en adéquation avec « la sobriété foncière » si cela est possible : ne pas reconstruire mais faire avec le bâti existant.

Pour toutes ces raisons, je candidate donc au CA.
Je reste disponible pour des échanges plus importants sur mon parcours et mes projets.

Merci à vous et au plaisir d’échanger,

Hélène Rollo

Bonjour,

Je suis Cédric Mazière. J’étais au CA de l’ANTL au cours de 2 dernières années et je renouvelle ma candidature dans le collège des tiers lieux. J’ai été directeur général d’Oasis21, SCIC qui gère 3 tiers lieux dans le 19ème arrondissement de Paris. Ce sont des espaces dédiés aux acteurs des transitions écologiques, sociales et citoyennes. J’ai transmis le mandat de DG à Samuel Grzybowski en avril et je suis encore administrateur. La coopérative va changer de nom pour s’appeler désormais Cité Coop.
Pour ma part, je me suis investi au cours de ces dernières années au sein du groupe Foncier de l’ANTL. J’ai travaillé notamment sur les montages financiers. J’accompagne par ailleurs d’autres projets d’ESS souvent, de tiers-lieux (TLM pour le compte de Bellevilles, Village du réemploi solidaire, Cité du Développement durable avec A+ c’est mieux).
Au plaisir de vous croiser dans les différents cadres d’échange de l’ANTL
Cédric Mazière

Bonjour Hélène,

Merci pour ta présentation et ta candidature ; peux-tu préciser ce que tu serais en mesure d’apporter à l’asso / au CA ? Dans ta candidature on identifie bien l’intérêt que tu portes à l’ANTL (et ça fait plaisir !) mais c’est moins clair en termes de compétences et d’appétences que tu pourrais mettre à dispo de l’association.

Merci par avance !

Bonne journée,

Bonjour à tou.te.s,

le groupement coopératif illusion & macadam (Montpellier) souhaite proposer sa candidature au Conseil d’administration de l’ANTL dans le collège des Tiers Lieux.

Je suis président de l’association illusion & macadam qui fédère une SCOP (organisme de formation), trois SCIC (deux Tiers Lieux culturels et une structure d’accompagnement administratif) et une association (bureau de production arts et environnement).

Depuis 25 ans, nous travaillons à décloisonner et structurer les acteurs des filières culturelles et artistiques en Occitanie et ailleurs. En 2019, nous avons ouvert la Halle Tropisme à Montpellier, Tiers Lieu culturel permettant aux artistes et producteurs de créer et montrer leur travail, aux populations d’accéder à ces offres culturelles ou rejoindre les métiers de nos filières.

Nous proposons d’intégrer le CA de l’ANTL car nous savons à quel point les mécanismes de coopération sont essentiels et vertueux. Notre structuration mutualisée nous donne la possibilité de dégager du temps pour nous impliquer dans des dynamiques régionales et nationales.

Dans l’environnement Tiers Lieux, quatre sujets sont au coeur de nos préoccupations et nous sommes volontaires pour nous investir sur ces thématiques :

  • Les gouvernances et leurs traductions juridiques
  • La culture et l’art dans les TL
  • Le foncier
  • Les politiques publiques

Je suis à votre disposition pour toute question.

Amicalement,

Jordi Castellano
www.illusion-macadam.coop

2 « J'aime »

Bonjour à toutes et à tous,

Je suis Maïlis Renaudin, indépendante engagée dans la transition environnementale, l’économie sociale et solidaire.

Après une carrière dans le salariat durant 10 ans dans l’écologie à l’international pour plusieurs organisations, je participe à la création d’un tiers-lieu en centre ville d’Arles et je deviens la directrice de ce tiers lieu durant le temps de son lancement (2019-2022). Ensuite fière de mes valeurs entrepreneuriales, je me lance en indépendante dans des missions de facilitation, de coordination ou d’animation selon les projets.

J’ai été facilitatrice du Groupe de Travail Animation du réseau Sud Tiers Lieux PACA (2022-2024), en charge notamment de la mise en place du budget contributif, de faciliter les tâches du groupe de travail, de l’organisation de rencontres dans la région et de l’animation du réseau.

Je suis également facilitatrice du collectif de lieux indépendants à Arles depuis 2023, on organise des rencontres mensuelles autour d’un café afin d’échanger sur les problématiques de tiers lieu, on organise des conférences pour sensibiliser à la dynamique des lieux et du collectif. Je coordonne maintenant le projet Fabrique de Territoire (vague 2023) avec un consortium de 6 tiers-lieux sur le territoire arlésien.

Je contribue également à l’animation de la documentation avec Movilab et des budgets contributifs entre réseaux régionaux de Tiers Lieux.

Je co-anime et contribue également au GT « Prendre Soin de nos tiers-lieux » qui vient depuis peu de développer sa feuille de route et ses futurs projets, notamment avec le projet NOVAPEC porté par l’ANTL.

Mes valeurs: le collectif, le partage, l’animation, la nature, le développement de soi et le soin.

Mes sujets: l’animation, la communication, la documentation, la facilitation de collectif, la coordination de projets.

Mes envies: accompagner des personnes et des structures engagées dans l’économie sociale et solidaire, l’écologie, notamment les tiers lieux à développer leurs idées, leurs projets, leurs lieux, à les mettre en lien, à animer des groupes, des ateliers…

Si la thématique des tiers-lieux me porte depuis plusieurs années, le “faire ensemble” fait désormais parti intégrante de mon quotidien, et c’est avec passion que je m’y engage.

Aujourd’hui, je vous propose ma candidature au Conseil d’Administration de l’ANTL au sein du collège « Citoyens ». En effet, l’expérience que je développe, mais surtout ma volonté personnelle de contribuer à la reconnaissance de ce que peuvent être les tiers-lieux, est la motivation qui me tient à cœur pour promouvoir un modèle : celui du collectif, à travers des milliers de tiers-lieux, tous aussi singulier les uns des autres. En effet, si chaque tiers-lieu a sa spécificité, ils répondent tous à ce besoin de recréer du lien social et des solidarités.

Je vous remercie pour votre soutien,
Maïlis

3 « J'aime »

Bonjour Chloé,

En effet, ce que je peux mettre à disposition de l’association c’est : tout d’abord mon expérience au sein de collectifs associatifs, militants et de politique citoyenne.
Je suis actuellement en train de suivre un mooc sur la gouvernance partagée : je suis encore en apprentissage mais ce sont des outils et méthodes auxquels je prête beaucoup d’attention.
J’ai des capacités en développement (commercial) et animation de réseaux : expérience pro et perso.
J’aime la mise en réseau et le développement de partenariats.
J’aime faire de la veille et penser les stratégies de communication : en termes de fond pas sur la forme - pas de compétences pour la mise en forme technique.

Enfin, je suis très attachée au modèle coopératif, et je pense - d’où mon souhait de création - que les tiers lieux - en plus de plein d’autres atouts - répondent à ce besoin sociétal.

2 « J'aime »

Bonjour à toutes et tous, je voudrai porter ma candidature au CA dans le collège citoyen, dans le sillage des actions qu’on engage au Café citoyen d’Auger-Saint-Vincent, et, par la même occasion, apporter aussi une parole des ruralités.
bonne soirée
Fabrice Dalongeville

Bonjour à toutes et tous,

Je me présente : Jules Desgoutte, co-coordinateur d’Artfactories/autresparts (Afap, autresparts.org).

Je suis mandaté par Afap, membre du collège"réseaux thématiques", pour porter une candidature au CA de l’ANTL.

Afap est un réseau national qui résulte de l’effort de structuration de l’action collective portée par les friches culturelles depuis la fin des années 1990. Nous avons accompagné l’écriture du rapport Lextrait, la mise en place de la mission « Nouveaux Territoires de l’Art » au sein de l’Institut des Villes, l’émergence de thématiques comme la création partagée, la maitrise d’usage, les droits culturels, etc… Plus récemment (2014), cet effort a permis l’émergence de la Coordination Nationale des Lieux Intermédiaires et Indépendants (CNLII, cnlii.org), dont nous sommes membre et co-fondateur.

Si je candidate, c’est d’abord pour mettre cette expérience à contribution en terme de construction de l’action collective et de co-construction avec l’acteur public. Mais c’est aussi pour porter le sujet de la culture, de l’action culturelle et de ses politiques publiques au sein du mouvement tiers-lieux.

En effet, depuis le 1er recensement réalisé par France Tiers-lieux, on sait qu’1/3 des tiers-lieux se reconnaissent une dominante culturelle.

Pour donner plus de chiffres, selon le dernier recensement de FTL :
51% des tiers-lieux proposent des activités culturelles ;
41% des tiers lieux accueillent des professionnels de la culture, intermittents du spectacle ou artistes ;
32% des tiers-lieux disposent d’espaces destinés à la production artistique ;
31% des tiers-lieux se définissent comme des tiers-lieux culturels ou des lieux intermédiaires et indépendants.

Pourtant, le discours public sur les tiers-lieux a peu traité des questions culturelles. Il a tendu à minimiser cette dimension au profit du développement économique et de l’innovation sociale - plus récemment de la question des transitions. De même, les premières vagues de dispositifs publics visant à l’accompagnement des tiers-lieux n’ont pas développé une politique culturelle en tant que telle. Or, non seulement la transformation sociale et la transition écologique implique une mutation de nos imaginaires - donc un changement culturel, et une volonté politique d’accompagner ce changement, mais encore le « faire tiers-lieux » lui-même, dans sa manière d’agir, comporte une composante culturelle forte. Enfin, le Ministère de la Culture vient de rejoindre le GIP France Tiers-lieux, sans pour autant qu’il ait lui-même d’intentions bien établies à cet endroit. Je crois donc que le moment est venu de mettre le sujet culture au travail entre nous et de faire entendre les voix de celleux qui le portent.

A cette fin, je propose :

  1. que nous engagions une réflexion de fond et élaborions des propositions fortes sur les questions culturelles au sein de l’ANTL ;

  2. que nous le fassions en bonne intelligence avec la CNLII, qui travaille ce sujet depuis sa création en 2014 (nous collaborons d’ores et déjà au sein du GT culture à un projet de convention de partenariat portée entre l’ANTL et la CNLII).

  3. que nous portions ces propositions auprès du GIP, auprès de l’ANCT et du Ministère de la Culture, de manière à hisser les propositions de politique publique à la hauteur de ce que nos tiers-lieux accomplissent déjà pour la vie culturelle du pays.

Un dernier mot : l’ANTL change. C’est aussi ce qui motive notre candidature. Nous avons exprimé notre désaccord précédemment à propos de certains choix faits par l’association. Nous regrettons les conflits et malentendus qui se sont noués autour de ces désaccords. Mais nous restons persuadé de l’importance du travail engagé au sein de l’association. Nous croyons en la possibilité de construire par et avec les conflits qui nous traversent et en la nécessité de le faire. Nous croyons dans la démocratie, et nous croyons enfin que la forme associative en est une des plus belles expressions.

Bien à vous,

Jules Desgoutte
Pour Artfactories/autresparts et la CNLII

Bonjour à toutes et à tous,

Je suis Juliette Bompoint, je présente ma candidature, en binôme avec Laura Aufrère, au sein du collège Tiers-Lieux, en représentation de La Main Foncièrement culturelle.
Nous nous sommes impliqué depuis 2019 dans la structuration et la mobilisation du GT foncier et du GT culture. Je suis vice-présidente depuis 2021 et représente le collège au sein du GIP France Tiers-Lieux.

La Main, Foncièrement culturelle est l’interface partagée de recherche et d’action depuis 2018 sur la copropriété des tiers-lieux culturels par leurs usager.e.s, leurs collectivités et voisins-habitants, et rassemble l’ensemble des réseaux culturels concernés et personnalités pionnières (Artfactories/autresparts, ActesIF, FRAAP, Opale, RIF…). Cette SCIC (Société Coopérative d’Intérêt Collectif) se positionne comme un outil d’expérimentation foncière permettant de produire des solutions pratiques pour l’acquisition collective d’espaces culturels et artistiques durables dans tout le territoire national et se mobilise à l’échelle européenne. Elle positionne les tiers-lieux comme des espaces de créativité nécessaires à une transition soutenable.

Notre implication au sein de l’ANTL s’attache à interroger spécifiquement la co-construction des politiques publiques liés aux tiers-lieux, celles déjà impliquées dans le GIP, mais aussi urbaines, écologiques, numériques, sociales ou éducatives, leur articulation avec les collectivités et la prise en compte des spécificités de tous les tiers-lieux présents sur le territoire national.

Au plaisir de vous y retrouver !

1 « J'aime »

Super, merci Hélène pour toutes ces infos très éclairantes !

Bonjour à tous,
Familles Rurales, réseau associatif national, remet son siège aux suffrages au sein du collège « Réseaux thématiques », en souhaitant néanmoins poursuivre son mandat, pour exprimer notamment la voix de lieux et d’initiatives sur les territoires ruraux.
Familles Rurales s’investit dans le mouvement des tiers-lieux depuis 8 ans (expérimentations, regroupements, outillage, formation « Créer un tiers-lieu en milieu rural »…) et fédère aujourd’hui une communauté d’une cinquantaine de lieux.
La fédération nationale participe au groupe de travail sur les tiers-lieux sociaux, solidaires et inclusifs. Elle mène des actions en partenariat avec la Coopérative tiers-lieux, le MRJC, Nouvelles ruralités, Habitat & Humanisme, APF-France handicap, Commune mesure… et s’attache à faire reconnaître la contribution des tiers-lieux aux territoires auprès des organismes sociaux (CNAF, MSA) et des acteurs du monde agricole et rural.
Familles Rurales est très attaché au travail réalisé par l’association nationale et souhaite contribuer à sa consolidation et son développement aux côtés des acteurs publics (ANCT, France tiers-lieux).

1 « J'aime »

Chers tiers-lieux,

Je m’appelle Aurélien Gaucherand, et je suis directeur national des Villages des solutions et des innovations territoriales, à l’Afpa.
Entre 2011 et 2017, j’ai vu et contribué passionnément à l’émergence du Darwin Ecosystème, à Bordeaux, en tant que Délégué général de la Fondation Darwin.

Depuis 2018, j’ai conçu auprès de Pascale d’Artois, directrice générale de l’Afpa, l’architecture d’une orientation stratégique qui transforme 125 centres de formation en Village des solutions: ce sont des écosystèmes locaux de partenaires et de solutions pour l’insertion professionnelle, la formation et l’inclusion sociale.

L’Afpa est adhérente à l’ANTL depuis sa création.
Cette expérience s’est construite avec une certaine distance de l’association: la mise en œuvre de la transformation d’un établissement public industriel et commercial (EPIC), acteur historique de la formation professionnelle, m’a laissé peu de place à un engagement plus large. J’ai suivi les travaux, y ai parfois contribué, sans plus, il faut le reconnaître. L’Afpa a réalisé une étude approfondie pour le compte de l’association, sur demande de la DGEFP, un diagnostic emploi, compétences et formation au sein des tiers lieux.

En dehors de ces contributions, je n’avais pas ressenti une appétence particulière à accueillir l’Afpa et son nouveau projet les années précédentes. Je me suis donc focalisé sur l’accompagnement des collègues en interne, qui sont près de 7000 sur 150 territoires, plutôt que d’essayer de convaincre que la démarche était bien réelle.
Les partenariats avec les tiers lieux se sont donc faits sur le terrain, sur certains territoires et avec certains acteurs qui avaient une volonté de coopérer.

Ceci dit, j’ai continué à échanger avec les tiers-lieux partenaires, avec mon réseau, lu les actualités…

J’ai compris ces derniers mois, que l’association cherchait son second souffle. La lecture du livre d’Antoine Burret m’a rappelé les origines du mot tiers-lieu, avec une définition plus ouverte, peut être à même de rassembler plus largement.

N’avions-nous pas défini les tiers-lieux par un ensemble de caractéristiques particulières, permettant de définir les contours d’une classification, utile pour qualifier ou disqualifier les candidats des appels à projets, mais finalement relativement exclusive ? Est-ce que les représentants des tiers-lieux étaient prêts, non pas à faire pour les tiers lieux, par les tiers-lieux, mais pour les tiers-lieux, avec tous ceux qui partagent un horizon commun?

L’échange récent avec Ophélie m’a permis de comprendre que cette volonté d’évolution est bien réelle, que cette assemblée a besoin et envie d’écouter son environnement avec attention, de nous présenter tels que nous sommes, de nous comprendre… et d’agir.

Représentant l’Afpa, je pourrai faire le lien avec les métiers et les territoires qui pourraient entrer en partenariat et en co-développement avec les tiers-lieux (comme c’est déjà le cas à de nombreux endroits), mais aussi avec nos centres de formation qui se transforment en Villages des solutions. De mon expérience à une échelle nationale, je retire la structuration du réseau, les rôles et le positionnement des missions des différents échelons qui sont évolutifs au fur et à mesure de la montée en maturité. Il y a là des lignes de partage à creuser, je pense.

Un point de vue que je soumettrai sur le sujet « tiers lieux et formation professionnelle » : il y a un glissement à opérer dans la réflexion sur la contribution des tiers-lieux à la formation. Non pas spécifiquement autour de la question du développement des compétences, mais plus généralement sur leur contribution au parcours vers l’emploi, ce qui est un spectre d’actions bien plus large.

Le mot tiers-lieu me suit depuis 14 ans dans deux environnements très différents.
Je ne sais pas si et comment je vais rester affilié à ce mot. Mais je préfère ne pas rester passif et souhaite contribuer avec vous à en dessiner le chemin.

Je porte donc ma candidature au collège opérateur multisite, pour que l’Afpa et sa transformation s’inscrivent en trajectoires cohérentes et en réciprocité avec la future ambition de l’association nationale des Tiers-lieux.

Aurélien

PS: pour en savoir plus sur l’Afpa et son intégration des Villages des solutions, je vous partage le rapport d’activité 2023

Bonjour,

L’UFISC souhaite être candidate dans le collège Partenaires au conseil d’administration de l’ANTL.

L’UFISC est une union professionnelle dans le champ des arts et de la culture (musique, théâtre, arts visuels, arts de la rue, médias…). Nous réunissons ainsi une quinzaine d’organisations employeurs représentant environ 2500 structures artistiques et culturelles sur l’ensemble du territoire qui se reconnaissent de l’économie sociale et solidaire (cf. Manifeste pour une autre économie de l’art et de la culture).

Ces structures se composent de lieux intermédiaires et indépendants et de tiers lieux artistiques et culturels ainsi que d’équipes, compagnies et collectifs artistiques, de salles de diffusion, d’espace d’accompagnement de pratiques amateurs, d’école, de radios, de labels de musique, de festivals etc.

Nous contribuons à la structuration professionnelle du champ artistique et culturel et à la coconstruction des politiques publiques, en particulier auprès du ministère de la culture et des réseaux de collectivités territoriales.

Nous y défendons une approche par la diversité culturelle et les droits culturels, la reconnaissance des initiatives citoyennes et de leur participation à la coconstruction de l’intérêt général, la coopération et la solidarité démocratique en alternative au marché concurrentiel (cf. Plate-forme pour une culture de la diversité et de la solidarité)

Nous sommes également impliqué.e.s dans l’espace socio-économique que constitue l’économie sociale et solidaire, portant la co-présidence du Mouvement pour l’Economie Solidaire et participant à plusieurs instances de l’ESS.

Nous travaillons depuis longtemps à l’observation, la défense et l’accompagnement des lieux intermédiaires et indépendants, en coordination avec nos réseaux membres. Nous sommes notamment membre et co-fondateur.ice.s de la CNLII (coordination nationale des lieux intermédiaires et indépendants – cf. charte) avec plusieurs autres organisations nationales et régionales et une centaine de lieux. Nous sommes aussi en dialogue et en lien avec l’ANTL, à travers les temps forts, les invitations mutuelles, la participation à des espaces de travail.

Dans un contexte de profondes transformations sociales, économiques, écologiques, culturelles, démocratiques, il nous apparaît déterminant de contribuer à inventer, essaimer, consolider la dynamique de tiers lieux solidaires et citoyens, et porter l’enjeu culturel comme levier essentiel pour renouveler les imaginaires. Or la période voit à la fois une volonté renouvelée des acteurices sur les territoires mais aussi des menaces qui s’accroissent, tant en terme de financements que de respect des droits fondamentaux et des libertés. Dans ce cadre, nous souhaitons nous impliquer au sein de l’ANTL pour consolider les capacités d’action collectives d’accompagnement des tiers-lieux et de coconstruction des politiques publiques. Nous espérons pouvoir contribuer à la réflexion sur l’évolution de l’association et son interlocution avec les partenaires publics, tant au niveau des ministères que des collectivités territoriales, partenaires essentiels des lieux que nous représentons.

Nous proposons notre candidature dans ce collège Partenaires mais nous aurions pu aussi adhérer au collège des Réseaux Thématiques. Cette démarche nous paraît plus pertinente eu égard à la composition actuelle de l’ANTL et des candidatures qui se sont exprimées et il nous semble surtout nécessaire de pouvoir travailler avec la diversité des engagements qui se manifestent dans cette période d’évolution des outils collectifs.

Nous souhaitons mandater Fanette Bonnet (membre du CA de l’UFISC pour le réseau Actes-if, réseau régional de LII en IDF), qui co-anime le GT Culture de l’ANTL, en binôme avec Patricia Coler, déléguée générale de l’Ufisc.

Merci de votre attention à cette candidature. Nous sommes à votre disposition pour toutes précisions.

1 « J'aime »

bonjour à toutes et tous, merci pour vos différentes candidatures qui sont désormais closes. à très bientôt pour l’AG. Ophélie