Campagne de co-investissement pour maintenir ce forum des Tiers-Lieux et notre chat!

Nous souhaitons mobiliser 2500 euros pour soutenir la maintenance du chat et du forum des tiers-lieux.

Depuis bientôt deux ans, un forum et un chat ont été mis à disposition et permettent de plus en plus d’échanges.

Nous souhaitons payer cet hébergement auprès de l’hébergeur. A minima, il faudrait 1500 par an pour maintenir convenablement le forum et le chat et mettre en place un SSO qui permettra de se connecter avec un seul compte entre les solutions ainsi qu’avec d’autres applications (par exemple Movilab). Si plus d’argent est récolté, des moyens pourront être alloués pour mieux configurer les applications et déployer d’autres services pour l’infrastructure numérique des tiers lieux.

Pour la petite histoire, nous avons mobilisé le Chaton Indie Hosters il y a deux ans pour déployer ce forum et un chat, avec l’intention au départ de financer l’hébergement de ces deux solutions. Néanmoins aucun fond n’a été mobilisé à ce stade et le paiement des serveurs et le temps de maintenance a donc été pris en charge à 100% par Indie Hosters. Depuis plusieurs millions pour les tiers-lieux ont été investis en 2020-21 et vont encore l’être en 2022. Il nous semble donc indispensable d’au moins payer l’hébergement en 2021 (1000€) et de préparer celui de 2022 (1500€)

Le Forum et le chat Tiers Lieux ne sont pas portés par une structure en particulier (ni France Tiers Lieux, ni la Compagnie ou la Coopérative, ni un groupe fermé de personnes), mais ils sont maintenus par nous tous et gérables ensemble, en s’inspirant de la manière de gérer des communs comme Wikipédia :slightly_smiling_face:. Cela permet d’avoir un outil qui nous appartient à tous, assez neutre pour se l’approprier ensemble et éviter que chacun fasse son outil de chat ou de forum dans son coin. Mais cela complique aussi son financement (pourquoi financer quelque chose qui ne m’appartient pas ou que je ne contrôle pas tout seul :upside_down_face: ?)

Pour information :

  • Le nom de domaine Tiers-Lieux.org est protĂ©gĂ© par la Legal Service For Commons.
  • L’hĂ©bergement est gĂ©rĂ© par le chaton Indie Hosters (IndieHosters | CHATONS).
  • Le forum et le chat permettent de crĂ©er des espaces dĂ©diĂ©s, mais aussi des espaces privĂ©s. N’hĂ©sitez pas Ă  demander Ă  les utiliser et Ă  les adapter pour vos rĂ©seaux de tiers-lieux ! Vous pouvez faire vos demandes sur le chat ou le forum !

Pour participer à la campagne, c’est ici en indiquant vos promesses de financement (le temps que l’on vous transmette une facture) ou directement en finançant la campagne si vous avez la CB avec vous :wink:

4 J'aime

Bonjour Simon nous utilisons Slack au sein de Fashiongreenhub gratuit et très utilisé par tous.

Merci @SimonSarazin pour ce message :slight_smile:

Je fais partie du collectif IndieHosters et je peux répondre à vos questions si besoin.

J’ai participé à la création d’IndieHosters il y a un peu plus de 7 ans maintenant, et ma motivation initiale est que les plateformes propriétaires sont une menace pour notre démocratie.

Aujourd’hui avec l’augmentation de la polarisation de la société par exemple, il me semble toujours primordial d’éviter ces plateformes. Et je suis très content que tiers-lieux.org proposent une vrai alternative!

N’hésitez pas à me/nous solliciter si vous avez besoin d’éclaircissement!

3 J'aime

Merci PlateauFertile.
J’en profite pour expliquer la raison de ce choix de Rocket Chat, qui est un logiciel libre.

Slack est gratuit mais sous logiciel propriétaire : Au fur et à mesure, l’outil devient payant, par exemple pour conserver ses archives, ou au delà d’un certain nombre d’utilisateur ou pour certaines fonctionnalités. Si l’on souhaite développer des fonctionnalités spécifiques qui s’adapteraient aux spécificités des tiers lieux, nous serions aussi coincés. Par exemple, je doute que la version gratuite permette d’avoir un SSO (connecteur commun entre applications) ou un nom de domaine dédié. C’est le modèle du freemium : gratuit au début, mais de plus en plus payant dès que l’on a des usages importants, et l’on se retrouve alors coincé, car c’est difficile de migrer d’une solution vers une autre (surtout une solution propriétaire où l’on n’a pas accès au code). Slack n’a pas de principe démocratique et de coopération. Ils peuvent changer les conditions du jour au lendemain sans que nous puissions réagir, ou modifier ses fonctionnalités. Si c’est gratuit, alors que c’est une société cotée en bourse qui doit réaliser des résultats importants, c’est qu’il y a des personnes qui paient des sommes importantes à un moment (souvent ces logiciels sont gratuits les premières années tant qu’il y a une montée de capital, puis deviennent payants, ou alors se retrouvent remplis de publicités, comme on le voit avec plusieurs services de google devenus payant ou facebook où la publicité ne cesse d’envahir les contenus). Pour un réseau qui devient dense comme celui des Tiers-Lieux, nous serions dans tous les cas obligés de prendre la version payante, qui peut vite représenter un gros budget avec le nombre de personnes et nos besoins spécifiques.
Aussi, par rapport au projet de société que porte les tiers-lieux, c’est intéressant d’apprendre à s’approprier les logiciels libres ensemble et d’essayer de montrer l’exemple.

Pour toutes ces raisons et d’autres que j’oublie sans doute, nous soutenons avec Tilios (Mouvement des Tiers Lieux Libre et Open source), la mise en place d’outils sous logiciel libre pour les réseaux des Tiers Lieux. Ce n’est pas toujours possible, mais ces derniers sont de plus en plus matures. Dans le cas des solutions de chat, il me semble que Rocket Chat est arrivé à un niveau de qualité qui équivaut à Slack (de mon point de vue, il le dépasse ;-))

Ce sera intéressant de lancer un post spécifique sur le forum sur « quels logiciels de discussion instantané utiliser dans les tiers lieux » pour approfondir ce sujet et en débattre plus longuement :slight_smile:

1 J'aime

Merci Simon pour toutes ces précisions nous allons regarder Rocket Chat

1 J'aime

Pour contribuer aux débat et aux échanges, la culture du Libre ce n’est pas automatique mais c’est juste essentiel. Ce que nous avons aujourd’hui le plus besoin sur le terrain ce sont des Tiers Lieux « forges ». Elles savent s’organiser, s’autonomiser et se financer… a condition bien sur qu’elles ne rentrent pas en concurrence avec des réseaux de réseaux qui ont besoin de fonds pour se justifier… bref, je m’emporte.

Pour illustrer une actu récente venant du monde du LL : https://www.numerama.com/tech/789245-limmense-faille-log4shell-rappelle-que-le-financement-du-logiciel-libre-est-essentiel.html

Et pour nous éduquer aux forges dans le LL, rien de mieux qu’un François Elie : Semaine des Tiers-Lieux 09 - François Elie on Vimeo

C’est la que je pense que sur 45 + 135 millions d’euros… il y a moyen d’alimenter ce type de forge retranscrit et adapté aux tiers lieux. Soit directement par France Tiers Lieux « asso », soit via les TL labellisés Fabrique de Territoire en faisant un avenant à leurs conventions. « X% de votre subvention doit servir à financer des projets communs porté par des forges Tilios locales sur des thématiques bien sur qui sont en lien avec vos activités ».

La Compagnie des Tiers Lieux et en particulier @BenoitDH m’a beaucoup éclairé sur la démarche Adopte un commun qui va justement dans ce sens… ne pas faire une xième campagne de financement participatif mais bel et bien apprendre à co-financer des communs dans un temps long.

Bref, plein de doutes mais aussi d’espoir et de possibles qui j’espère sauront trouver leur place dans le game tiers lieux. :vulcan_salute:

1 J'aime

@SimonSarazin as tu pu discuter de ce sujet avec les amis https://lescommuns.org/ qui souffrent du même problème* ? N’y a-t-il pas matière à mutualiser ? Sachant qu’ils ont les même problématiques: héberger un chat, un SSO, etc. Et il me semble que les valeurs sont communes des TILIOS.
Je peux faciliter l’organisation d’un rdv à la rentrée si tu penses que ça a du sens ?

*cf post facebook Redirecting...