Partage d’expériences

Pour partager soit par écrit vidéo ou temps visio nos projets de médiathèques Tiers-Lieux ou de Tiers -Lieux incluant une médiathèque

Bonjour,

Dans le cadre de la création du futur tiers-lieu expérimental qui prendra sa place dans le centre de Savoie-biblio dont j’ai la charge, je cherche des exemples de structures « à deux têtes ».

Je suis en charge d’un centre de la direction de la lecture publique. Moi et mon équipe dépendons du Conseil départemental. Nous sommes locataires des locaux dans lesquels nous sommes.

Nous sommes dans une médiathèque intercommunale, gérée par une interco. La directrice et son équipe dépendent de la communauté de communes.

Il y a donc au même endroit, dans les mêmes murs, deux équipes avec des objectifs et des missions différentes, et deux directions. Pour l’instant nous partageons les locaux, les ressources, le logiciel mais ne travaillons pas ensemble.

Je cherche des exemples de structures avec des équipes distinctes dans un même lieu, qui ont des missions différentes et qui ont été amenées à travailler ensemble autour d’un projet commun.

Merci à vous pour les exemples.

Bonjour,

@emmanuel.baudouin aurait peut-être un petit partage d’expérience sur comment un partenariat s’est mis en place entre un projet de lieu partagé (le bidule café) et une activité de médiathèque qui pré-existait et a été incluse dans le projet de lieu. Curieux d’en savoir plus sur ce qui a permis cela et ce qui a bien fonctionné et moins bien fonctionné.

Bonjour à tous, Salut @SimonSarazin !
Alors que le Bidule était en stade de projet / phase de développement, une commune a proposé à l’équipe de reprendre la gestion de la médiathèque municipale qui était en perte de vitesse (plus d’agent à temps complet, covid…)
L’équipe a donc ajouté au projet de café associatif / Espace de Vie Sociale, le service médiathèque initialement géré par la commune. Véritable richesse pour le Bidule, cela permet notamment d’être en interaction avec les services de la Bibliothèque Départementale.
Pas de mixité d’équipes donc mais une équipe qui diversifie ses activités au fil du projet.
Ce qui fonctionne : recréer de la vie au sein de la médiathèque, voir la médiathèque comme un 3ème lieu favorisant rencontres et partages. Le jeudi vous n’aurez pas de mal à y cotoyer dans la même journée : bébés lecteurs, coworkers, retraités en atelier informatique ou couture, joueurs d’échecs et participants à un cours de FLE…
Ce qui fonctionne moins (dans notre cas) : nous avons sous-estimé le travail nécessaire à la bonne gestion de la médiathèque. Le fait que ce soit un service ajouté et non imaginé au démarrage nous coute au quotidien, nous n’avons pas dimensionné notre équipe pour y faire face et le service mériterait d’être amélioré.
Au plaisir d’échanger à ce sujet.

1 « J'aime »