Réflexions en cours

On a récemment lancé un groupe d’échange entre Tiers Lieux à la Trame sur le sujet pour recenser les pratiques et voir comment on pourrait casser les représentations… Voilà ce que l’on observe globalement (mais on a pleins d’histoires à raconter!) :
La plupart des Tiers Lieux ardéchois ont un relationnel complexe avec leurs élus locaux qui est souvent dû à une méconnaissance des tiers lieux. Cela donne plusieurs types de comportements de leur part : ignorance, maladresse, ou même jusqu’à l’opposition forte…
Il existe néanmoins des cas de figures où ça se passe pas trop mal, comme à vernoux >> https://latrame07.fr/tiers-lieux-collectivites-un-partenariat-reussi-a-vernoux-en-vivarais🤝/
Et aussi par exemple à Ste Eulalie (montagne d’Ardèche) où un espace de coworking est co-construit avec le collectif, la mairie, la communauté de communes et le soutien de la Trame ! On serait ravie d’échanger avec vous sur ce sujet :slight_smile: Bon courage à toutes et tous !

1 J'aime