Rencontre 4 et 5 avril 2023 : Faire des Ters-lieux des communs de proximité

Si vous avez été destinataire de l’information par les bruits de couloir, petite précision ici pour dire « Non » ce n’est pas un petit « contre » mais en grand « pour » que cette rencontre est organisée. Donc au lieu de spéculer sur qui est fidèle, infidèle, mutin ou pas… voici quelques infos sur cette rencontre auquel vous êtes toutes et tous les bienvenus dans la limite de la capacité d’accueil. Beaucoup de noms mais le plus important ici ce sont les individus qui ont besoin d’espaces d’expressions libres et sincères.

Lieu : 13 rue Santeuil - Salle de l’Impasse - 75 005 Paris
Dates : 4 et 5 avril 2023
Inscription : Faire des Tiers-Lieux des Communs de Proximité ! | Framaforms.org
Organisation portée par : La Coop des Communs, les petits débrouillards, RTfactories/autresparts, Relier, les tiers-lieuses, la Coordination nationale des Lieux Intermédiaires & Indépendants, EnCommuns, L’Hermitage & Ambitions Transitions, La POC-TILIOS, RETISS, Le Réseau Français des FabLabs.

Et la présence annoncée : du CREFAD, de la Fédération des Acteurs de la Solidarité, du Grand Rebond, du Collectif pour une Transition Citoyenne, du REFER, d’Aurore, d’ACTED, d’Opteos, du Réseau National des Maisons des Associations, des Licoornes et d’Enercoop, des MRJC, de la FNCS, d’ESS France, de Bleu Blanc Zebre, de la convention citoyenne pour le climat, du Climate Change Lab, du Collectif des Associations Citoyennes, de LocoBrain, du Moment, de Civimedia, de la SCIC Oasis, de Villages Vivant, d’Act’if, de Brienov, du Réseau TELA, de A+C Mieux, des Tiers-Lieux AuRA, des Tiers-Lieux Grand-Est, de Bourgogne Franche Comté, du 193, des Tiers-Lieux de Normandie, d’Odyssea et de Kaléidoscope, de Mixart Myrys…

L’appel :

Le dynamisme et la vitalité du mouvement des tiers-lieux, la variété des initiatives déployées est un bien précieux entre tous que nous devons faire vivre et protéger.

Les tiers-lieux viennent à point dans un contexte de désertification accélérée des territoires privés de ressources essentielles, de crise climatique et écologique, de tensions sociales et démocratiques faisant émerger des besoins nouveaux laissés souvent sans réponses.

Les tiers-lieux s’avancent partout comme une riche promesse, une forme d’auto-saisine des citoyens qui veulent reprendre leur destin en main ; Ce sont des communautés qui ont « fait tiers-lieu » depuis des années, avec succès, avant que leur potentiel retienne toute l’attention de collectivités locales, des politiques publiques, mais aussi des marchands.

Dès lors, des problèmes économiques, d’organisation et humains surgissent, qui peuvent mettre en péril cette dynamique d’utilité sociale au service de l’intérêt général.

L’heure n’est pas à des processus de certification, de labélisation ou de récupération mais d’approfondir les échanges, mieux cerner les enjeux, mieux comprendre toutes ces initiatives mais aussi mieux circonscrire leurs difficultés et le danger d’une précarisation annoncée.

Nous avons la conviction que des tiers-lieux citoyens émanent des questions nouvelles, et donc des réponses qui participent à revigorer une autre économie, à proposer une autre société, un autre modèle possible, y compris vis-à-vis des modes de fonctionnement actuels des organisations de l’économie sociale et solidaire.

Cela se fera aussi dans le partage avec les valeurs de l’éducation populaire, dans un ré-ancrage de l’action sociale et culturelle, avec toute la richesse et l’inventivité des makers et les savoir-faire des acteurs d’un nouveau rapport au vivant, dans une trajectoire maîtrisée d’une économie qui reste au service de l’humain, dans nos territoires et au-delà.

Les Tiers Lieux doivent pouvoir prospérer dans ce qui fait leur force : des initiatives citoyennes au service des citoyens.

Appuyons-nous sur la richesse de toutes les expériences existantes pour faire des tiers lieux des communs de proximité et retrouvons-nous le 5 avril pour en discuter.

Le programme :

Mardi 4 avril : Soirée 18h30 /22h -

Accueil, repas et soirée.
Pour celles et ceux qui le peuvent, prendre le temps de se connaitre, discuter et découvrir les acteurs,
familles et richesses des ini8a8ves et des territoires. Buffet offert et chacun paye son écot côté
boissons

Mercredi 5 avril : Journée

9h : Accueil & Café

9h15 : Genèse de l’initiative et réseaux

9h30/ 12h30 : ETAT DES LIEUX : REUSSITES & CRITIQUES !

Mise en récit d’une histoire à partir d’expériences concrètes - Matei Gheorghiu

• Simon Sarrazin, Yoann Duriaux : « Tilios, comprendre les liens entre les Tiers Lieux et la culture
propre aux logiciels libres par des p’tits succès au service d’une grande cause »
• Jérôme Tricomi, La Cybergrange : tiers-lieux en quartiers populaires - une autre médiation pour
fabriquer une autre ville…
• Joel Lecussan Mixart Myrys - Laura Aufrere - Wonder Liebert, Des friches culturelles aux lieux
intermédiaires : oeuvrer en communs à la transformation des rapports arts/territoires/société
• Sonia Enrique Salagre, Hubert Julien, les tiers-lieuses, lieux à but non-lucratif et non spéculatif
• Jean Karinthi, l’Hermitage : tiers-lieux rural, la question foncière, l’éducation populaire à la
reconquĂŞte du territoire
• Nathalie Boudé, Macondo, les communs naturels, résilience et basses technologies
• Hugues Aubin, Climate Change Lab : partage dans le bien commun de l’humanité

DĂ©jeuner sur place : 12h30/14h

14h-17h : COMMENT FAIRE DES TIERS LIEUX DES COMMUNS DE PROXIMITE ?

14h- 14h45 : Les Ters-lieux sujets de quels intérêts communs ?

En présence de la Fédération des Acteurs de la Solidarité, Les Petits Débrouillards, la Coop des
Communs, le Réseau Français des Fablab’s, CNLII, La POC, Les Tiers-lieuses, Ambitons Transitons, Artfactories/autreparts RETISS, Habitat & Humanisme, Enercoop, Relier, Aurore, le Collectif des > Associations Citoyennes, la Riposte Créative Pédagogique, Surface + Utile, Fédération Nationale > Familles Rurales, le REFER, Collectif pour une Transition Citoyenne… avec Benjamin Coriat.

14h45- 16h : AGORA pour faire politque : « qu’avons-nous à défendre, expérimenter et inventer
avec/pour/par les Ters Lieux ? »

Thèmes possibles :
âť– Enjeux de transmission
âť– Organisation interne et gouvernance
âť– Relations aux pouvoirs publics
âť– Territoires & Inclusions
❖ Autres…

Ce qui marche, ce qui ne marche pas, ce qui pourrait marcher et ce qui ne marchera jamais !

16h – 16h30 : Retour des échanges

16h30 – 17h : LES VOIES POUR LA SUITE : rester ensemble vers Guise 2024

Voilà vous savez tout. Ce n’est ni un putsch ni une révolution mais un devoir collectif de (re)politiser nos Tiers Lieux au moment ou nous en avons le plus besoin. Si il y a 10 ans en arrière nous avions encore le temps de jouer à les définir, aujourd’hui l’urgence est de s’en saisir et de (re)donner « Le pouvoir d’agir aux Tiers Lieux » par les communs.

3 « J'aime »

Bonjour, je viens de prendre connaissance de cet événement passé. Existe t’il des écrits/vidéos/images de ces échanges ?
Le sujet m’intéresse grandement et me serait utile pour l’écriture de mon mémoire.
Merci beaucoup
LĂ©a

Salut, il y aura surement des retours dans les semaines / lois qui viennent, en attendant tu as un poadcast ici de 3 participants à cette rencontre https://www.lemoment.org/post/tiers-lieux-des-communs-de-proximité-à-défendre

1 « J'aime »